Nous contacter
(+225) 07 08 64 44 32
(+225) 01 41 41 85 86
Nous écrire :
info@hopelife225.org
FAIRE UN DON
Document sans titre

ACTIVITE


 
Aliments contre le cancer

Des végétaux de toutes les couleurs Pour mettre KO les radicaux libres qui endommagent l’ADN des cellules (qui peuvent alors devenir cancéreuses), les antioxydants des légumes et des fruits sont des armes de choix. Essayez de manger 5 à 7 légumes par jour dont 1 crucifère (choux, brocoli, radis, navet, cresson) et 1 légume à feuilles vertes (salade, blettes, épinards…). Colorez au maximum vos assiettes. Mangez 2 à 4 fruits par jour en privilégiant les fruits rouges, les agrumes, la grenade, le raisin noir, les prunes foncées, les pommes rouges…Préférez les fruits et légumes bio. Du gingembre et du curcuma L’inflammation augmente la production de radicaux libres qui endommagent l’ADN des cellules, les rendant cancéreuses. Ses résidus bloquent aussi la mort naturelle des cellules ce qui peut initier un cancer (qui attise l’inflammation, la boucle est bouclée). Curcuma et gingembre sont deux épices aux propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes reconnues. Consommez 1 à 2 cuillères à thé de curcuma bio par jour dans vos plats ou sur vos salades (avec un peu d’huile et de poivre pour bien l’assimiler) et du gingembre bio autant que possible (en infusion, dans les gâteaux, les plats). Des aromates Ail, oignon, ciboulette et leurs cousins (poireau, échalote) améliorent la détoxication du foie ce qui contribue à protéger nos gènes des mutations. Ils contribuent ainsi à se protéger des cancers, notamment digestifs. Intégrez tous les jours de l’ail ou de l’oignon hachés dans vos salades ou vos plats. Objectif : manger quotidiennement l’équivalent de 2 gousses d’ail et 1 oignon (ou 2 échalotes). Du thé vert Thé noir et thé vert sont très antioxydants mais le thé vert contient plus d’épigallocatéchine gallate (EGCG), un polyphénol qui inhibe la croissance des cellules cancéreuses in vitro. Préférez le thé vert japonais plus riche en EGCG que le chinois. Buvez tous les jours 2 à 3 bols de thé vert infusé 8 à 10 min. Des légumineuses et des céréales complètes Consommer trop de sucre peut favoriser certains cancers (notamment digestifs) à cause de trop fortes sécrétions d’insuline chroniques et de l’inflammation associée. Il faut donc privilégier les aliments qui ne malmènent pas le taux de sucre sanguin et la sécrétion d’insuline, c'est-à-dire ceux à index glycémique (IG) bas. Outre les légumes, il s’agit des légumineuses (lentilles, pois chiches, soja, etc. mais les haricots blancs et rouges stimulent l'insuline) à consommer à raison de 3 fois par semaine et des céréales complètes (pain de plusieurs céréales, pâtes, riz, etc.) que l’on préfèrera aux céréales raffinées à IG élevé. Des poissons gras et des graines de lin L’alimentation occidentale actuelle fait la part belle aux oméga-6 au détriment des oméga-3. Résultat : un milieu inflammatoire propice à la formation et à la prolifération de cellules cancéreuses. Pour rétablir l’équilibre il faut consommer plus d’aliments riches en oméga-3. Au menu : huile de colza en assaisonnement, poisson gras (sardine, maquereau, hareng, saumon, thon, foie de morue…) 3 fois par semaine, œufs issus de poules nourries au lin et graines de lin (entières ou fraîchement moulues) tous les jours dans vos yaourts, salades, soupes, etc. Si vous êtes végétarien : huiles de colza et cameline, graines de lin. De la vitamine D La vitamine D est un puissant inhibiteur des tumeurs. Elle joue aussi un rôle anti-inflammatoire important. Plusieurs études ont démontré ses effets anticancer. Pour bénéficier des ses vertus préventives, exposez-vous au soleil tous les jours entre 11 et 15 heures, visage protégé pendant la belle saison (de mars à octobre) en faisant attention que votre peau ne rougisse pas (limite à partir de laquelle le soleil devient nocif pour la peau). En hiver,le soleil ne permet plus la synthèse de vitamine , les poissons gras (sardines, maquereaux, harengs) sont insuffisants et le foie de morue contient trop de vitamine A. Il faut prendre un supplément de vitamine D3 ou demander une prescription à son médecin.

 

VIDÉO Â LA UNE



Voir toutes les vidéos

ACTIVITÉ EN IMAGE


 
 
 
 
 
 

NOS PARTENAIRES